BELLEDONNE EDUCATION ENVIRONNEMENT

BELLEDONNE EDUCATION ENVIRONNEMENT

Notre Territoire

l'Association                     l'Equipe                     le Territoire                     les Spécificités

 

 

06 . 47 .27 . 55 . 38

 

contact@belledonne-en-marche.fr

 

 

Introduction

Proposer des animations, des sorties, des randonnées sur la Chartreuse et Belledonne c'est offrir à découvrir deux identités d'un même couple, un couple qui se désire par-dessus la vallée du Grésivaudan, chaperon complice de ce vis-à-vis.

 

Entre Grenoble et Chambéry, cette vallée glaciaire réunit plus qu'elle ne sépare. Elle donne la distance parfaite pour désirer celui, celle d'en face. Les habitants de ces massifs mélangent allègrement chauvinisme et envie :

 

Du balcon Ouest de Belledonne, on se laisse chaque matin émouvoir par la chaleur qui émane des hautes falaises calcaires de Chartreuse baignées par les premiers rayons du soleil.

 

 

Du balcon Est de Chartreuse, c'est le soir, déjà à l'ombre, que l'on regarde scintiller les sommets enneigés de Belledonne. Voici deux massifs complètement différents et tellement complémentaires. L'un calcaire venu des mers, l'autre cristallin venu des entrailles de la terre.

 

D'un côté des roches claires, de l'autre, sombres. L'un laissant courir ses eaux en pleine lumière, exposant ses lacs et torrents aux regards ; l'autre, secret, absorbant chaque goutte de pluie dans son ventre, rendant chaque source inestimable.

 

L'Histoire des Hommes s'inscrit parfaitement avec ces profils. En Belledonne elle est industrieuse, avec ses mines passées, ses usines implantées à ses pieds, son énergie hydroélectrique. La Chartreuse, elle, est tournée vers les soins des corps et des âmes, avec ses monastères célèbres et ses hôpitaux malheureusement délocalisés.

 

Au-delà des différences, Belledonne et Chartreuse se retrouvent dans leurs natures profondes. D'un côté comme de l'autre les espaces restent préservés. En arpenteurs de ces lieux, on ne peut que se laisser tomber amoureux des forêts rafraîchissantes et envoûtantes, des alpages bien vivants, des sommets qui ne laissent jamais indifférents.

 

Naturalistes ou contemplatifs les rencontres avec la faune et la flore imprègnent chaque sortie de lumière. Au-delà des grands classiques, les jardins secrets sont nombreux. Un pas de côté et c'est un nouvel univers qui s'offre à nous. Nous ne sommes plus de passage mais en parfaite appartenance, sereins, vivants. Nous ne voyons plus le chamois, nous sommes le chamois, nous n'entendons plus le chant de la chouette chevechette, nous scrutons la nuit avec elle, nous ne convoitons plus le sabot de vénus, mais comme lui, nous prenons le temps de fleurir.

 

Les Hommes ne sont pas absents. Bergers, éleveurs, forestiers, accompagnateurs en montagnes, artistes, agents des réserves, habitants du coin … ont chacun un conseil, un regard, une histoire passionnante à raconter pour peu que nous prenions le temps, que nous respections. Se rendre en montagne n'est jamais anodin, et au-delà des réglementations, le respect du monde qui nous entoure est primordial pour pouvoir apprécier pleinement chaque instant.

 

La montagne s'apprend, nous ne commandons pas les éléments et savoir faire demi-tour n'est pas un échec mais un savoir supplémentaire. Regarder, toucher, sentir, écouter, goûter ce que nous donnent la Chartreuse et le massif de Belledonne c'est déjà rêver à une prochaine visite...

 

(texte tiré du guide de randonnée "Chartreuse et Belledonne" de Alain Doucé chez Rando Edition...)

 

Belledonne en Marche a un rayon d'action qui couvre le Pays Grésivaudan, c'est à dire des sommets de Belledonne aux sommets de Chartreuse en passant par le Balcon de Belledonne, la Vallée du Grésivaudan et le Plateau des Petites Roches.

 

     

La Chaîne de Belledonne depuis le plateau des Petites Roches (photo Alain Doucé)

 

 

 

Variété, le maître mot de ce vaste Territoire.

 

Prairies d'altitudes, tourbières, hêtraies sapinières, pins cembro, buis et chênes, plaine alluviale, c'est une multitude d'écosystèmes que vous offre notre territoire.

 

 

Le Plateau de l'Arselle (photo Luc Jeannot)

 

 

 

 

Crêt Luisard en Belledonne (photo Alain Doucé)

 

De nombreux sites naturels classés et /ou protégés livrent leur nature préservée.

 

De villages en villages, le patrimoine rural offre son authenticité.

 

Coté Chartreuse, les falaises qui dominent la vallée donnent accès à de hauts plateaux karstiques.

 

 

Le Pas de l'Oeille (photo Sandrine Rosset-Boulon)

 

 

Le Rocher du Midi en Chartreuse (photo Alain Doucé)

 

Coté Belledonne une multitude de lacs ponctuent un paysage de hauts sommets déchiquetés.

 

 

 

Les Lacs Robert et les sommets de Belledonne (photo Luc Jeannot)

 

Chaque hiver un enneigement important permet la pratique du ski et de la raquette à neige tout au long de l'hiver.

 

 

Balade en raquette (photo Luc Jeannot)

 

Un Territoire à vivre, à parcourir et à coup sûr à aimer…

  

Variété encore dans les domaines du végétal et de l'animal.

 

De nombreuses espèces de fleurs habitent les pentes des massifs mais aussi la vallée.

 

 

On peut rencontrer des orchidées dont certaines sont endémiques, des tulipes sauvages, des droséras…

 

 

                                

                      Ophris abeille (photo Luc Jeannot)                              Sabot de Vénus (photo Alain Doucé)

 

 

Sphaignes et Droséras

(photo Sandrine Rosset-Boulon)

 

La faune est encore un témoin de cette grande biodiversité.

 

Lagopèdes alpins, tétras lyres, chamois, mouflons, bouquetins, cerfs et même le loup peuplent notre territoire.

 

Les falaises cartusiennes recèlent mille refuges pour les espèces cavernicoles.

 

Les pentes de Belledonne offrent aux ongulés de montagne les étendues dont ils sont dignes.

 

                         

  Marmotte (photo Alain Doucé)                                            Etagne (photo Johan Chemin)

 

 Hermine (photo Alain Doucé)

 

 

Les zones humides des plaines et des plateaux d'altitude, garantissent une riche population de batraciens.

Les immenses forêts abritent une multitude d'espèces d'oiseaux et de mammifères

 

 

Pas de territoire sans hommes et activités humaines.

 

L'histoire à transmis à notre région nombre de traces comme ces tours et châteaux qui jalonnent la vallée et le piémont.

 

 

Château de Laval (photo Sandrine Rosset-Boulon)

 

 

Tour de laval (photo Sandrine Rosset-boulon)

 

 

Un passé industriel avec l'épopée de l'hydroélectricité ou plus loin encore, la grande histoire du fer.

 

 

Le barage du Lac Crozet en Belledonne (photo Luc Jeannot)

 

Un passé rural avec de nombreux villages et hameaux aux bâtisses authentiques.

 

Un passé touristique qui nous livre des merveilles d'audace comme le funiculaire du Touvet.

 

C'est aussi dans le présent que s'écrit cette histoire humaine grâce aux agriculteurs qui continuent à façonner et entretenir les pentes.

 

Laval sur le Balcon de Belledonne (photo Sandrine Rosset-Boulon)

 

 

 Saint Pancrasse au soleil (photo Alain Doucé)

 

Ce sont les alpages, traits d'union séculaires entre les vallées et les cimes.

 

 

Prairie de La Pra en Belledonne (photo Luc Jeannot)

 

C'est un territoire riche de son passé et de son avenir…

 



20/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 197 autres membres